Avec les minous

Le devoir de gbayer face au harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel sous toutes ses formes touche bon nombre de jeune femmes. Que ce soit à la maison, à l’école, en entreprise ou encore dans la rue les femmes sont, dans la plupart des cas, les premières victimes de harcèlement sexuel. Comment en venir à bout ? Train & Travel et ses partenaires proposent de gbayer*.

Au chat noir…

Tapi dans l’ombre le chat noir attend toujours le bon moment pour se lécher les babines…

Le chat noir* se trouve principalement à la maison. On vit avec lui sous le même toit. Il vous montre parfois des signes qui peuvent vous laisser croire qu’il a des vues sur vous.
Ce peut être par des compliments ou des remarques déplacées en public ou secrètement. Le chat noir – comme un vrai chat peut être très sournois. Il ne montre pas qu’il s’intéresse à vous ou à qui que ce soit.
C’est aussi ce cousin, frère, oncle, père ou beau-père ou encore tout autre parent ou invité en séjour chez vos parents.
Il est voyeur et ne manque aucune occasion pour se rincer l’œil.
On le reconnait à sa technique qui consiste à se glisser dans votre couchette dans la nuit, au moment où vous dormez profondément.
Il tâte le terrain, et si vous ne faites rien, il y prend goût et ce sera à vos dépens.

…Il faut casser le cou *

Votre NON doit être ferme et sans appel

Le chat noir est très rusé ! Au départ il peut tenter le jeu de séduction pour vous faire croire qu’il est de bonne foi. Il est également possible que le chat noir joue la carte de l’intimidation ou de la manipulation. Il peut vous menacer de vous faire jeter dehors ou de le faire lui-même si vous n’êtes pas chez vos parents.
Il profite toujours d’une situation de faiblesse apparente pour entrer en jeu.
Mais ne vous laisser pas prendre au piège, vous n’êtes pas une souris.
A un chat noir, on casse le cou net ! Dites NON avec votre bouche, votre corps et votre attitude. Faites bien comprendre à ce harceleur que vous ne marchez pas.
Selon votre position à son égard, fuyez, affrontez-le, cachez-vous, etc. Toujours est-il que vous ne devez, en aucun cas vous laisser faire.
Aussi, ne pensez jamais que vous êtes seule ou que vous devez vous battre seule face à cet agresseur.

Et gbayer fort!

Ça va forcément déranger. So on gbaye!

Gbayer* ! C’est à cela que nous avons été invitées le samedi dernière par Train & Travel et ses partenaires. Nous étions au Café Nova, dans la commune du Plateau.
Pendant quatre heures, nous avons parlé franchement entre femmes autour du thème « Harcèlement sexuel chez les jeunes ».

Les jeunes femmes, victimes ou pas de harcèlement sexuel sont invitées à partager cette souffrance et à dénoncer les harceleurs. Parler à des proches, à des spécialistes ou encore aux autorités compétentes en la matière, aide à trouver des solutions pour combattre le mal.
Le chat noir* est une agression sexuelle, un viol qu’il ne faut pas prétendre pouvoir surmonter seule.
N’essayez pas non plus de vous mettre à la place de votre agresseur ou de votre famille qui risque d’être divisée et « garder ça pour vous ».
L’agresseur n’est pas votre ami. Donc pas de pitié.
Votre famille est tenue de vous soutenir, sinon pensez à vous et votre sécurité émotionnelle et sensuelle en premier.
Dénoncer permettra de sauver d’autres victimes potentielles.
GBAYER EST UN DEVOIR.

Il faut que ça change !

Confiez-vous et appuyez-vous sur des personnes qui vous comprennent et qui vous aident à vous en sortir

Si on est focus sur la problématique du chat noir, c’est parce que 90% des agressions sexuelles ont lieu dans l’environnement familial. C’est préoccupant !
Ces nombreuses agressions sexuelles partent en général de harcèlement qui finissent par se muer en viol quand on n’a pas les moyens ou la force de refuser.
Quelle que soit la forme du harcèlement sexuel, il faut le stopper.
Gardons à l’esprit que le harcèlement sexuel n’est pas un fait anodin. Le dénoncer et le combattre, c’est prévenir quelques cas de viol.
Protégeons notre sensualité, disons STOP AU CHAT NOIR !

Toutes engagées pour dire STOP AU CHAT NOIR

Gbayer : parler, dénoncer une tare

Chat noir : personne qui tente d’obtenir des faveurs sexuelles incognito (en usant de menace)

Casser le cou : Refuser des avances, décourager un harceleur

(Ces termes sont en nouchi, ne les cherchez pas dans votre dictionnaire)

Miss. T

1 commentaire

  1. […] Une autre opinion : Le devoir de gbayer face au harcèlement sexuel […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.